Vous êtes ici

Tourbière du Vernay


Retour Page d  

Fiche du site FR2600989:


TOURBIERE DU VERNAY




 
accueil > nature et paysages 

> natura 2000  > recherche géographique > bourgogne > nièvre 

>

site fr2600989








Dimensions de
la carte :
Largeur :  45 km
Hauteur :  29 km


 10 km

Les fonds cartographiques utilisés sur ce site sont soumis à des restrictions d'utilisation.
Pour des raisons de lisibilité, tous les noms de communes ne sont pas inscrits sur la carte.




Identification
Code :   FR2600989 
Appelation :   TOURBIERE DU VERNAY 
Date de compilation :   05/1995 
Mise à jour :   03/2002 
Historique :   Date de proposition comme SIC : 04/2002 



Localisation
Département :   Nièvre 
Superficie :   41 ha
Altitude minimale :   590 m
Altitude maximale :   600 m
Région biogéographique :   Continentale 



Description
Ce site est constitué d'un ensemble de zones humides tourbeuses diversifiées où tous les stades dynamiques des tourbières sont présents : Il se juxtapose un bas-marais acide à Menyanthes trifoliata, Comarum palustre, Eriophorum angustifolium, une tourbière bombée à Eriophorum vaginatum, Oxycoccos palustris, Sphagnum sp., et des saulaies et betulaies pubescentes à Sphagnum fimbriatum et Sphagnum palustre.
De nombreuses espèces végétales rares et strictement inféodées aux conditions strictes des tourbières sont recencées.
L'intérêt floristique est accru par la présence d'espèces atlantiques en limite géographique Est dans le Morvan, comme la Walhenbergie (Walhenbergia hederacea) ou des espèces vestiges des dernières glaciations (Vaccinium oxycoccos).

Au niveau faunistique, trois espèces de papillons uniquement localisées dans les terrains marécageux et les tourbières sont recensées à la tourbière du Vernay : le Fadet des tourbières (Coenonympha tullia), le Nacré de la Bistorte (Proclossiona eunomia) et le Nacré de la Canneberge (Boloria aquilonaris). Ils font partie de la faune menacée de France et sont protégés au niveau national.

Ce site présente également un intérêt pédagogique pour l'étude de la végétation des tourbières.

Il est inscrit à l'inventaire des tourbières de France et est retenu dans l'Atlas des Sols du Monde de Duchaufour.


Composition du site :
Marais (vegetation de ceinture), Bas-marais, Tourbières,    70 % 
Prairies semi-naturelles humides, Prairies mésophiles améliorées    24 % 
Forêts caducifoliées    5 % 
Eaux douces intérieures (Eaux stagnantes, Eaux courantes)    1 % 



Types d'habitats présents % couv. SR(1)
Tourbières hautes actives*   50 %   C
Prairies à Molinia sur sols calcaires, tourbeux ou argilo-limoneux (Molinion caeruleae)   30 %   C
Tourbières boisées*   10 %   C
Tourbières de transition et tremblantes   6 %   C
Chênaies pédonculées ou chênaies-charmaies sub-atlantiques et médio-européennes du Carpinion betuli   3 %   C
Rivières des étages planitiaire à montagnard avec végétation du Ranunculion fluitantis et du Callitricho-Batrachion   1 %   C
 
Espèces présentes : Invertébrés PR(2)
Damier de la Succise (Euphydryas aurinia)    C
 
Espèces présentes : Poissons PR(2)
Chabot (Cottus gobio)    C
Lamproie de Planer (Lampetra planeri)   Reproduction.  C



(1)Superficie relative : superficie du site couverte par le type d'habitat naturel par rapport àla superficie totale couverte par ce type d'habitat naturel sur le territoire national (en %). A=site remarquable pour cet habitat (15 à 100%); B=site très important pour cet habitat (2 à 15%); C=site important pour cet habitat (inférieur à 2%).

(2)Population relative : taille et densité de la population de l'espèce présente sur le site par rapportaux populations présentes sur le territoire national (en %). A=site remarquable pour cette espèce (15 à 100%); B=site très important pour cette espèce (2 à 15%); C=site important pour cette espèce (inférieur à 2%); D=espèce présente mais non significative.

*Habitats ou espèces prioritaires (en gras) : habitats ou espèces en danger de disparition sur le territoire européen des Etats membres et pour la conservation desquels l'Union européenne porte une responsabilité particulière.

Le ministère de l'écologie et du développement durable alimente ce service pour rendre accessible au public les informations sur la contribution française à la constitution du réseau Natura 2000.Les informations contenues dans cette page sont un extrait simplifié de celles transmises à la Commission européenne au 25 mai 2003.Le contour du site représenté sur la carte ci-dessus est celui transmis à la Commission européenne. En revanche, le fond cartographique n'est pas celui de référence et doit être considéré comme schématique.

Contributions

Il n'y a actuellement aucune contribution.

Contribuer

Ajoutez une ou plusieur images (maximum : 5)