Vous êtes ici

Associations végétales - 1) Forêts

Chênaies pédonculées ou chênaies-charmaies subatlantiques et médio-européennes du Carpinion betuli

Forêts à Chêne rouvre (ou Chêne rouvre et Chêne sessile) installées sur sols hydromorphes ou à très bonnes réserves en eaux (fonds de vallon, dépressions, proximité de forêts riveraines...). Le substrat correspond à des limons ou à des colluvions argileuses et limoneuses ou encore, à des altérites argileuses ou des roches siliceuses peu désaturées. Chênaies pédonculées ou chênaies naturellement mixtes (pédonculées-sessiliflores) avec le Charme et le Tilleul à petites feuilles.

Végétation : Chêne pédonculé, Charme, Erable champêtre, Tilleul à petites feuilles, Stellaire holostée ou Herbe de la Vierge, Laîche brize, Pâturin de Chaix, Potentille stérile, Dactyle polygame, Renoncule des bois, Gaillet des bois.

Forêts alluviales à Alnus glutinosa et Fraxinus excelsior (Alno-Padion, Alnion incanae, Salicion albae)

Alno-Padion : Forêts riveraines de Frêne et d'Aulne glutineux des cours d'eau planitiaires et collinéens de l'Europe tempérée et boréale.
Alnion incanae : Bois riverains d'Aulne blanc des rivières montagnardes et submontagnardes des Alpes et des Apennins septentrionaux.
Salicion albae : Galeries arborescentes de Saule blanc, de Saule fragile et de Peuplier noir, bordant les rivières planitiaires, collinéennes ou submontagnardes d'Europe moyenne.
Tous ces types se forment sur des sols lourds, généralement riches en dépôts alluviaux, périodiquement inondés par les crues annuelles, mais bien drainés et aérés pendant les basses eaux. La strate herbacée comprend toujours un grand nombre de grandes espèces (Reine-des-prés, Angélique des bois, Cardamines, Patience des bois, Laîches, Cirse maraîcher) et de diverses espèces de géophytes vernaux qui sont parfois présentes telles que la Ficaire fausse-renoncule, Anémone Sylvie, Anémone fausse renoncule, Corydale solide.

Végétation :
Strate arborescente : Aulne glutineux, Aulne blanc, Frêne, Peuplier noir, Saule blanc, Saule fragile, Bouleau pubescent, Orme glabre.
Strate herbacée : Angélique des bois, Cardamine amère, Cardamine des prés, Laîche des marais, Laîche pendante, Laîche espacée, Laîche maigre, Laîche des bois, Cirse maraîcher, Grande Prêle, Prêles, Reine des prés, Géranium des bois, Benoîte des ruisseaux, Lycopode d'Europe, Lysimaque des bois, Patience des bois, Stellaire des bois, Ortie dioïque.

Forêts de pentes, éboulis ou ravins du Tilio-Acerion.

Forêts mélangées d'espèces secondaires (Erable sycomore, Frêne, Orme glabre, Tilleul à petites feuilles) des éboulis grossiers, des pentes abruptes rocheuses ou des colluvions grossières de versants, surtout sur des matériaux calcaires, mais aussi parfois siliceux. On peut distinguer dans ces forêts d'une part un groupement typique des milieux froids et humides dominés par l'Erable sycomore (sous-alliance Lunario-Acerenion (1)), et d'autre part un groupement typique des éboulis secs et chauds dominés par les Tilleuls (sous-alliance Tilio-Acerenion (2)).

Végétation (1) : Erable sycomore, Actée en épis, Frêne, Hellébore vert, Linaire vivace, If, Orme glabre.
Végétation (2) : Charme, Noisetier, Chênes, Seslérie bleue, Tilleul à petites feuilles, Tilleul à grandes feuilles.

Hêtraies acidophiles atlantiques à sous-bois à Ilex et parfois à Taxus (Quercion robori-petraeae ou Ilici-Fagenion)

Hêtraies à houx, installées sur substrat acide, planitiaires à montagnardes sous climat atlantique humide. Le substrat acide correspond à des altérites de roches acides ou à des limons à silex ou plus ou moins dégradés ou encore à d'anciennes alluvions. Les sols sont de type brun acide, lessivés ou plus ou moins podzolisés et l'humus, de type moder à dysmoder. Ces hêtraies regroupent plusieurs unités :
* Hêtraies-chênaies planitiaires à collinéennes subatlantiques à Houx
* Hêtraies-chênaies planitiaires à collinéennes hyperatlantiques à Ilex et Taxus,
* Hêtraies pures ou hêtraies sapinières montagnardes acidiphiles atlantiques avec du Houx en sous-bois.

Végétation : Houx, If, Petit houx, Canche flexueuse, Epervière de Savoie, Epervière en ombelle, Fougère aigle, Myrtille, Chèvrefeuille des bois, Mélampyre des champs, Germandrée des bois, Houlque molle.

Hêtraies du Asperulo-Fagetum

Forêts à Hêtre et, dans les hautes montagnes, Hêtre - Sapin pectiné ou Hêtre - Sapin pectiné - Epicéa, développées sur sols neutres ou presque neutres, à humus doux (mull), des domaines médio-européen et atlantique de l'Europe Occidentale et du centre et nord de l'Europe centrale, caractérisées par une forte représentation des espèces appartenant aux groupes écologiques d'Anémone Sylvie, de Lamier jaune, Hépatique des bois et Mélique uniflore et, en montagne, par diverses Dentaires, formant une strate herbacée riche et abondante.
Sous-types :
* Hêtraies neutrophiles collinéennes médio-européennes : Forêts à Hêtre et Hêtre - Chêne sessile - Chêne rouvre, des collines, des basses montagnes et des plateaux de l'arc hercynien et de ses régions périphériques, du Jura, de Lorraine, du bassin de Paris, de Bourgogne, du piedmont alpin, des Carpates et de quelques localités de la plaine germano-baltique.
* Hêtraies neutrophiles atlantiques : Hêtraies et hêtraies-chênaies atlantiques à Jacinthe des bois du sud de l'Angleterre, du Boulonnais, de Picardie et des bassins de l'Oise, de la Lys et de l'Escaut.
* Hêtraies neutrophiles montagnardes médio-européennes : Forêts neutrophiles à Hêtre, Hêtre et Epicéa ou Hêtre, Sapin pectiné et Epicéa, des étages montagnard et montagnard supérieur du Jura, des Alpes septentrionales et orientales, des Carpates occidentales et des grands massifs hercyniens.

Végétation : Hêtre, Sapin pectiné, Epicéa, Anémone Sylvie, Lamier jaune, Hépatique des bois, Mélique uniflore, Dentaires.

Vieilles chênaies acidophiles des plaines sablonneuses à Quercus robur

Forêts acidophiles de la plaine germano-baltique, composées de Chêne rouvre, Bouleau verruqueux et Bouleau pubescent, souvent mélangés avec le Sorbier des oiseleurs et le Tremble, sur sols très oligotrophes, souvent sablonneux et podzolisés ou hydromorphes; la strate arbustive, peu développée, inclut la Bourdaine ; la strate herbacée, composée du groupe de la Canche flexueuse, quelquesfois inclut la Molinie bleue et est souvent envahie par la Fougère aigle. Les forêts de ce type sont souvent prédominantes dans la plaine nord-européenne et occupent des enclaves édaphiques plus limitées.

Végétation : Chêne rouvre, Bouleau verruqueux, Bouleau pubescent, Sorbier des oiseleurs, Tremble.

Contributions

Il n'y a actuellement aucune contribution.

Contribuer

Ajoutez une ou plusieur images (maximum : 5)