Vous êtes ici

Associations végétales - 2) Prairies

Dépressions sur substrats tourbeux du Rhynchosporion

Communautés pionnières de tourbe humide ou parfois de sable, caractérisée par la présence du Rhynchospore blanc, du Rhynchospore brun, du Rossolis à feuilles rondes, du Rossolis intermédiaire, du Lycopode inondé, se formant sur des zones étrépées de tourbières de couverture ou de tourbières hautes, mais aussi sur des endroits naturellement érodés par le ruissellement ou par le gel dans des landes humides et des tourbières, dans des ruissellements et dans des zones de fluctuation des mares oligotrophes avec un substrat sablonneux, quelque peu tourbeux.

Végétation : Rhynchospore blanc, Rhynchospore brun, Rossolis à feuilles rondes, Rossolis intermédiaire, Lycopode inondé.

Formations herbeuses à Nardus, riches en espèces, sur substrats siliceux des zones montagnardes (et des zones submontagnardes de l'Europe continentale)

Pelouses fermées à Nards, sèches ou mésophiles sur sols acides des basses montagnes atlantiques ou subatlantiques, zones montagnardes ou collinéennes. Végétation très variée.

Végétation : Arnica, Campanules, Laîches, Fétuque ovine, Garance voyageuse, Gentiane pneumonanthe, Millepertuis ponctué, Gesse des montagnes, Nard raide, Pédiculaire des bois, Polygala commun, Véronique officinale, Violette des chiens.

Landes humides atlantiques septentrionales à Erica tetralix

Landes humides, tourbeuses ou semi-tourbeuses des domaines atlantiques et subatlantiques à Bruyère quaternée.

Mégaphorbiaies hygrophiles d'ourlets planitiaires et des étages montagnard à alpin

Bordures herbacées hautes, nitrophiles et humides le long des cours d'eau et en bordure des forêts (1) ou végétation vivace herbacée haute hygrophile des étages montagnard à alpin (2).

Végétation : (1) Lierre terrestre, Séneçon fluviatile, Reine des prés, Cirse maraîcher, alliaire officinale, Géranium de Robert, Silène dioïque, Lysimaque ponctuée.
(2) Aconite napel, Géranium des bois, Boule d'or, Adénostyle à feuilles d'alliaire, Laitue des Alpes, Calamagrostis faux-roseau.

Prairies à Molinie sur sols calcaires, tourbeux ou argilo-limoneux (Molinion caeruleae)

Prairies à Molinie planitiaires à montagnardes des stations à humidité variable et à sol pauvre en nutriments (azote et phosphore). Elles sont issues d'un régime de fauchage tardif extensif ou correspondent à des stades de dégénérescence de tourbières drainées.

Végétation : Molinie bleue, Œillets, Cirse tubéreux, Colchique d'automne, Inule, Violette des marais, Gaillet des fanges, Chardon anglais, Crépide des marais, Luzule multiflore, Joncs, Lotier des marais, Potentille dressée.

Prairies maigres de fauche de basse altitude (Aloperucus pratensis, Sanguisorba officinalis)

Prairies de fauche planitiaires et submontagnardes généralement peu à assez fertilisées riches en espèces. Ces prairies exploitées de manière extensive sont riches en fleurs ; elles ne sont pas fauchées avant la floraison des graminées, une ou parfois deux fois par an.

Végétation : Scabieuse des champs, Salsifis des prés, Carotte sauvage, Grande marguerite, Pimprenelle officinale, Mauve musquée...

Tourbières boisées

Forêts de feuillus et de conifères sur substrat tourbeux humide-mouillé, dont le niveau de la nappe phréatique est en permanence élevé ou supérieur au niveau environnant. L'eau est toujours très pauvre en éléments nutritifs. Ces communautés sont en général dominées par le Bouleau pubescent, la Bourdaine, le Pin sylvestre et l'Epicéa, avec des espèces spécifiques des tourbières ou plus généralement des milieux oligotrophes telles que les Sphaignes, les Laîches et les Myrtilles.

Végétation : Agrostis des chiens, Bouleau pubescent, Laîche étoilée, Laîche noire, Laîche rostrée, Bourdaine, Jonc acutiflore, Molinie bleue, Epicéa, Sphaignes, Canneberge, Violette des marais.

Tourbières de transition et tremblantes

Formations se développant à la surface d'étendues d'eau oligotrophes à mésotrophes. Elles présentent une grande diversité de communautés végétales. Dans les grands ensembles tourbeux, les communautés les plus représentatives sont des pelouses tremblantes ou flottantes dominées par les cypéracées de petite à moyenne taille, associées à des sphaignes et mousses. Par ailleurs, elles peuvent être accompagnées de groupements végétaux aquatiques ou amphibies.

Végétation : Linaigrette grêle, Laîche rostrée, Scheuchzérie des marais, Rhynchospore blanc, Rhynchospore brun, Trèfle d'eau, Epilobe des marais, Pédiculaire des marais, Sphaignes.

Tourbières hautes actives

Tourbières acides, pauvres en éléments minéraux nutritifs, essentiellement alimentées par les eaux de pluie, dans lesquelles le niveau d'eau est plus élevé que la nappe phréatique environnante, avec une végétation de plantes vivaces dominée par les buttes à sphaignes colorées, permettant la croissance de la tourbière.
Le terme active doit être interprété comme supportant une superficie de végétation
significative formant de la tourbe. Les tourbières où la formation active de la tourbe est temporairement interrompue, comme après un feu ou pendant un cycle climatique naturel sont incluses.

Végétation : Rossolis à feuilles rondes, Linaigrette vaginée, Sphaignes, Canneberge, Laîche brune, Rossolis à feuilles intermédiaires, Linaigrette grêle, Rhynchospore blanc, Rhynchospore brun, Scheuchzérie des marais, Petite utriculaire.

Tourbières hautes dégradées encore susceptibles de régénération naturelle

Tourbières hautes qui ont subi des perturbations (généralement anthropiques) dans l'hydrologie naturelle de la masse de tourbe, conduisant à l'assèchement de leur surface et/ou au changement ou perte d'espèces. La végétation de ces sites contient normalement, comme composantes principales, des espèces typiques des tourbières hautes actives, mais l'abondance relative de ces espèces est différente. Les sites jugés comme encore susceptibles de régénération naturelle incluent les zones où l'hydrologie peut être restaurée et où il est raisonnable d'attendre un rétablissement de la végétation avec capacité de formation de tourbe, dans un délai de trente ans avec une gestion de restauration appropriée.

Contributions

Il n'y a actuellement aucune contribution.

Contribuer

Ajoutez une ou plusieur images (maximum : 5)