Semelay

Département : Nièvre

Superficie : 3348 hectares

Altitude : de 227 à 530 mètres

Population : 234 habitants

Des traces d’habitat gallo-romain montrent que le site de Semelay a été occupé depuis des temps immémoriaux. Outre quelques grands édifices remarquables, la commune, qui compte de nombreux hameaux, dispose d’un fort patrimoine rural.

L’église Saint-Pierre, construite au début du XIIe siècle par les moines de l’abbaye du Cluny, occupe le centre du village. Dans cet édifice typiquement roman, on peut admirer de nombreux chapiteaux historiés. Le portail surprend par son absence de sculpture : c’est qu’il a été reconstruit au XVIIIe siècle après l’éboulement de l’extrémité de la nef.

Plusieurs châteaux et manoirs ont été érigés sur la commune au fil des siècles : La Bussière (sur la route de Luzy à Saint-Honoré-les-Bains), le Martray (à l’est du village) et le Plessis (en direction de Rémilly) sont encore debout. 

Le Moulin de Montécot fut en fonctionnement depuis des temps anciens jusqu’aux années 1960. Une passerelle permet de traverser l’Alène.

Dans les hameaux, l’habitat typique des fermettes du Morvan a souvent été conservé : un même bâtiment abrite d’un côté l’habitation, de l’autre une écurie et une grange.

Le col des Montarons marque la limite avec Saint-Honoré-les-Bains.

À partir de là, on peut rejoindre la table d’orientation qui permet de profiter d’un panorama exceptionnel sur la plaine du Nivernais ; en prenant la route opposée, sur le flanc de la Vielle Montagne, on a une vue tout aussi magnifique sur le Morvan.

Galerie photo

Contributions

Il n'y a actuellement aucune contribution.

Contribuer

Ajoutez une ou plusieur images (maximum : 5)