Onlay

Département : Nièvre
Superficie : 1 954 ha
Altitude : 345 mètres
Population : 185 habitants

 

Habitants : les Onlayens. Origine du nom : du patronyme latin Onlayum.

 

Histoire : Onlay était situé à l'époque gallo-romaine sur la voie reliant Saint-Honoré-les-Bains à Château-Chinon. Des fragments de mosaïque et des vestiges mis au jour à l'occasion des recherches du docteur Olivier témoignent de cette occupation ancienne.

Le nom de la paroisse est mentionné en 1030. Dès le XIIIe siècle, le nom du curé, Humbert, est connu. L'église d'Onlay est probablement construite au XVe siècle, à l'emplacement d'un temple païen dont la présence serait liée à celle de sources chaudes et qui aurait été détruit par saint Martin.

 

Châteaux : le château de Thard, ancien fief du duc de Nevers, appartint au XIXe siècle à la famille espagnole de Mora qui y organisa de grandes réceptions. Celui de Niault, ancienne maison forte, fut transmis aux Du Clerroy au XVIIe siècle et rebâti à la fin du XVIIIe siècle. Celui de Lesvault, enfin, exista dès le XVIIe siècle, mais une seconde construction fut érigée au XIXe siècle, en bordure de la route actuelle. Une école religieuse et un prieuré furent édifiés à Onlay au XIXe siècle.

 

Paysages : Onlay est un village morvandiau qui bénéficie d'un vaste panorama sur les sommets du Morvan du sud-ouest, la Vieille Montagne (556 m) et le mont Genièvre (637 m), derrière la vallée de la Dragne. Cours d'eau : la Dragne, le ruisseau des Canelles, le Romain.

 

Onlay offre également le point de départ d'une randonnée à travers la vallée de Niault.

 

Espaces naturels sensibles
Cette commune est concernée par
- la znieff de type I : Vallée de la Dragne et la Maria,
- la znieff de type II : Haut-Morvan et Morvan-sud
- le site Natura 2000 : Biotopes à écrevisses, complexe humide de fond de vallon de landes sèches de la Vallée de la Dragne

 

 

ATLAS COMMUNAL

 

Galerie photo

Contributions

Il n'y a actuellement aucune contribution.

Contribuer

Ajoutez une ou plusieur images (maximum : 5)