La Tagnière

Département : Saône-et-Loire

Superficie : 3413 hectares

Altitude : de 276 à 654 mètres

Population : 215 habitants

 

ATLAS COMMUNAL

 

Un cœur de village au caractère médiéval

Blotti au pied du massif d’Uchon et de la colline de Dettey, le village de La Tagnière tire son nom des étangs formés à l’époque romaine. Le bourg fortifié du Moyen Âge était le centre administratif de la baronnie d’Uchon.

Tour quadrangulaire du XVIe siècle : elle abritait la population en cas de danger. On trouve aussi une ancienne auberge du XVIe siècle, sur laquelle on peut lire « On loge à pied et à cheval ». Un peu plus loin se trouve l’église de structure romane du XIIe siècle .

Église des XIe et XIIe siècles : Cet édifice de structure romane a été remanié à de nombreuses reprises au cours des époques. L’église était un véritable musée de sculptures anciennes : statue de Vierge à l’Enfant, statue de sainte Radegonde, statue de sainte Barbe, statue de sainte Madeleine, statue de saint André (patron de la paroisse), statue de saint Sébastien et surtout la statue de Notre-Dame de Bay (vierge en majesté polychrome du XVe siècle, portée en pèlerinage au sanctuaire marial de la Fontaine de Bay, aujourd'hui disparu).

Au cours d’une randonnée dans ce décor ouvert et vallonné, on peut découvrir différents châteaux seigneuriaux témoins de leur temps : Trélague (XVe siècle), Champignolles (XVIIe siècle), Bussière (reconstruit en 1640), les Berthiers (XIXe siècle) et Monfeurton (plus récent).

En remontant par les sentiers en direction d’Uchon, vous pourrez découvrir « La pierre qui croule » tout en admirant la vue sur la vallée de l’Arroux.

Galerie photo

Contributions

Il n'y a actuellement aucune contribution.

Contribuer

Ajoutez une ou plusieur images (maximum : 5)