Vous êtes ici

Chevreuil européen

Capreolus capreolus

Tête+corps : 0,95-1,35 m ; queue : 20-30 mm ; hauteur au garrot : 0,6-0,8 m ; poids : 15-35 kg
Morvan : l'bigot, l'biquot, lai bique, lai bigue, lai chieuve. Anglais :roe deer. Allemand : Reh. Hollandais : ree. Italien : capriolo.

Nettement plus fin que le cerf, le chevreuil est le plus petit des cervidés européens. Comme le cerf, son pelage varie du gris brun de l'hiver au roux du printemps et de l'été. A l'endroit de la queue vestigiale, se trouve le miroir. C'est une tache de poils, blancs l'hiver et jaunâtres l'été, en forme de coeur chez la femelle (la chevrette) et de haricot chez le mâle (le brocard). Ce dernier porte des bois qui tombent annuellement à l'automne et repoussent immédiatement. Ils sont alors recouverts d'un velours, peau richement vascularisée, qui se dessèche et tombe dès la mi-février, pour les plus vieux et à la fin mai pour les plus jeunes.

Il utilise principalement le milieu forestier et secondairement le bocage mais, depuis une vingtaine d'années, il colonise progressivement les milieux ouverts. Ainsi des populations de chevreuils se sont installées dans les plaines céréalières du Bassin parisien. En forêt, un massif forestier, à dominante feuillus, exploité en taillis sous futaie sera beaucoup plus favorable qu'un secteur enrésiné.

Le chevreuil recherchera des plantes appétantes comme le lierre, les ronces, des graminées, des feuilles mais également des faines, des champignons, des céréales... Le prélèvement sur les céréales est négligeable et ne semble pas entraîner de diminution du rendement.

moquettes

La structure de base est le groupe matriarcal, la cellule mère-jeunes de l'année et, durant le rut, mâle-femelle. En hiver, les groupes en forêt ne dépassent pas l'unité familiale : mère-jeunes accompagnés du mâle alors qu'en agrosystème on observe souvent plusieurs adultes de même sexe. Animal de jours longs, c'est l'allongement des jours par rapport aux nuits qui modifie le fonctionnement hormonal. Le brocard augmente son activité au printemps, époque de l'acquisition d'un territoire ou 'canton' nécessaire au bon déroulement de la reproduction. Le brocard utilise surtout des signaux olfactifs ou/et visuels pour défendre et délimiter son territoire. Les accouplements ont lieu de la mi-juillet à la mi-aôut mais le développement de l'embryon est bloqué jusqu'en décembre (phase progestation). La nidation est différée et la véritable gestation reprendra à cette époque pour favoriser l'émergence des jeunes aux beaux jours (fin avril-mai-juin). Le faon a un pelage de ' Bambi ', sa livrée marron rousse est parsemée de petites taches qui lui permettent de se fondre dans le milieu. La chevrette allaitera ses jeunes de quatre à six mois environ, et elle les chassera avant la nouvelle mise bas. Ils sont capables de se reproduire la deuxième année.

trace

Le chevreuil occupe pratiquement tout l'Hexagone. Par le passé, la pression cynégétique l'a fait disparaître de nombreux départements. En Saône-et-Loire, X. Gillot (1910) mentionnait sa raréfaction ; en Côte-d'Or, P. Paris (1936) le notait commun uniquement dans la moitié nord du département. Grâce à la politique actuelle de gestion cynégétique en faveur de l'espèce, il est actuellement très commun en Bourgogne. En Morvan, malgré des milieux très favorables, ses populations ne suivent pas l'évolution d'autres secteurs bourguignons et, il faut sans doute rechercher l'explication dans l'application des plans de chasse qui semble plus difficile à mettre en place. Les densités, estimées par les Fédérations départementales des Chasseurs, sont assez faibles et oscillent entre zéro et six individus pour cent hectares boisés selon les secteurs. Malgré cela, les populations sont en pleine croissance et ont bien augmenté ces dernières années.

Galerie photo

  • 001__ds.jpg
  • 002__ds.jpg
  • 003__ds.jpg

Contributions

Il n'y a actuellement aucune contribution.

Contribuer

Ajoutez une ou plusieur images (maximum : 5)