Vous êtes ici

Montjalin : calcaire

A une dizaine de kilomètres au nord-est d'Avallon, à la sortie du petit village de Montjalin, un chemin communal enjambe l'autoroute A6. Juste après le pont, de chaque côté de la route, on peut voir un calcaire gris très fossilifère.

Ces dépôts, datés du Pliensbachien (troisième étage du Lias, ou Jurassique inférieur), attestent de la présence de la mer sur le Morvan, il y a 190 millions d'années. En effet, après la transgression triasique, la mer s'est installée durablement sur le Morvan, elle ne se retirera définitivement qu'à la fin du Crétacé.

Le calcaire observable à Montjalin comporte de nombreux fossiles :

-> on peut y trouver des bivalves, de grandes huîtres et des pectens, en quelque sorte les ancêtres de la coquille Saint-Jacques ;

-> il y a également des bélemnites et des ammonites, des céphalopodes ayant un ancêtre commun avec les pieuvres et les calmars actuels.

rostre

Qu'est-ce qu'une bélemnite ?

bélemnites
Ce qu'on retrouve le plus souvent en tant que fossile ne représente qu'une partie de l'organisme qui vivait alors, le rostre. La présence de bélemnites et également d'ammonites (coquille enroulée) indique que le milieu de dépôt était ouvert sur la pleine mer où ces céphalopodes vivaient.

Quelle est l'utilité des fossiles pour les géologues ?

L'étude des fossiles a trois buts principaux pour le géologue-paléontologue :

-> le premier objectif recherché par l'étude des fossiles est la compréhension de l'évolution des différentes familles animales ; de comprendre pourquoi telle forme a évolué vers telle autre et de mettre en évidence les grandes extinctions. Sans l'étude des fossiles, les théories les plus modernes sur l'évolution n'auraient pu voir le jour ;

->le second but, visé par les paléontologues, est de retrouver les conditions de vie de ces organismes. On peut ainsi avoir une idée du milieu dans lequel ils vivaient et reconstituer les climats passés ;

-> enfin, la dernière utilité des fossiles est la datation des couches de terrains. En effet, connaissant la façon et la vitesse dont les organismes évoluent, on peut savoir quelle forme correspond à quelle époque.

Le fossile le plus utilisé et le plus précis pour la datation des couches est l'ammonite. Quand on possède suffisamment d'individus en bon état, on peut obtenir une précision de l'ordre de 100.000 ans !

Galerie photo

  • carte
  • Montjalin

Contributions

Il n'y a actuellement aucune contribution.

Contribuer

Ajoutez une ou plusieur images (maximum : 5)