Vous êtes ici

Montreuillon : rhyolite

La dernière escale de notre périple à travers le Morvan se fera dans les terrains volcaniques de la bordure ouest. Pour accéder à ce dernier affleurement, il suffit de se rendre au village de Montreuillon qui se trouve à huit km à l'ouest du réservoir de Pannecière, sur la D293. Après le village, à quelques kilomètres sur la route de Montauté, s'ouvre la grande carrière de Montauté. Elle exploite la roche afin de la transformer en granulats. La rhyolite ne sert presque exclusivement qu'au remblai des voies de chemins de fer dans toute la France.

Cette roche est due à un volcanisme acide qui s'est développé il y a 260 millions d'années, à l'Autunien (Permien).

Ce type de volcanisme riche en gaz est assimilé à celui du mont Katmaï (Alaska) qui entra en éruption en1912. Il est caractérisé par des émissions fissurales.

Sur le front de taille de la carrière, on peut observer une prismation penchée, plus ou moins hexagonal, de la rhyorite. Cette structure est due à la rétraction du matériel volcanique au cours de son refroidissement.

Comment s'est mise en place la rhyolite de Montreuillon ?

mise en place
A Montreuillon, le volcanisme fissural est très violent. Il engendre une nuée ardente, sous forme d'un aérosol, mélange de gaz et de magma en suspension, qui peut déferler à très grande vitesse. Ce type de roche, appelée aussi ignimbrite, a formé des couches très importantes à l'ouest du Morvan, avec des épaisseurs de l'ordre de 800 mètres et une extension de près de 150 kilomètres carrés.

Comment est constituée la rhyolite de Montreuillon ?

rhyolite

Galerie photo

  • carte
  • Montreuillon
  • orgues

Contributions

Il n'y a actuellement aucune contribution.

Contribuer

Ajoutez une ou plusieur images (maximum : 5)