Vous êtes ici

Le Saut de Gouloux

Le Saut de Gouloux, à cinq kilomètres au sud-ouest de Saint-Brisson, est un lieu touristique car il permet d'observer une très jolie cascade qui court sur un microgranite, ici à l'affleurement.

Cet affleurement est intéressant car il met en évidence une faille ancienne qui a rejoué au Miocène et qui a créé le surplomb d'où tombe la cascade.

Quelles sont les caractéristiques du microgranite ?

microgranite

La roche est constituée par des cristaux de grande taille (phénocristaux), feldspath, quartz et biotite chloritisée entourés par des petits cristaux de même nature.

Pour étudier les roches, au laboratoire, on réalise des lames très fines (30 µ d'épaisseur) montées entre une lame et une lamelle de verre. A cette épaisseur, la plupart des minéraux sont transparents et la préparation peut être étudiée en lumière transmise au microscope polarisant. Deux types d'examens sont pratiqués :

-> un premier type se fait avec de la lumière filtrée par un polariseur placé avant la préparation. Improprement, on dit que l'on procède à un examen en lumière naturelle ;

-> pour le deuxième type, on interpose en plus un détecteur de polarisation (un autre filtre polarisant), avant d'analyser la préparation. Improprement, on dit que l'on procède à un examen en lumière polarisée.

Comment la faille a-t-elle joué ?

faille 1
Au Miocène, les mouvements liés à la phase orogénique alpine impriment une poussée au Morvan. Une ancienne faille hercynienne rejoue alors et entraîne la montée relative d'un bloc.

faille 2
Le ruisseau est alors décalé par le mouvement des blocs. Afin d'atteindre un niveau d'écoulement équilibré, il se met à éroder le granite et crée une petite gorge. La hauteur de la cascade diminue et se stabilise.

Galerie photo

  • carte
  • saut de Gouloux

Contributions

Il n'y a actuellement aucune contribution.

Contribuer

Ajoutez une ou plusieur images (maximum : 5)