Vous êtes ici

Amanite vireuse

Amanita virosa

Chapeau : D = 6 à 10 cm, conique, campanulé, s'étalant, convexe et légèrement mamelonné; ce chapeau est souvent asymétrique et négligemment penché sur le coté.

Par temps sec le chapeau est soyeux et blanc pur, en vieillissant il se marbrera de jaunâtre. La marge, aiguë, reste longtemps enroulée

Lames : Blanches à blanc crème, à arêtes érodées.

Pied : H = 10 à 15 cm, cylindrique, vite creux et farci, se brisant facilement à la cueillette.

De couleur blanche avec des fibrilles pelucheuses blanches, il se termine en un léger bulbe engainé par une volve membraneuse blanche, et porte sous le chapeau un anneau blanc, fragile, souvent déchiré.

Chair : Blanche, inodore dans la jeunesse, mais prenant en vieillissant l'odeur forte et désagréable qu'ont la plupart des vieilles amanites; odeur que l'on peut comparer à la rose pourrie mêlée à celle de l'urine fermentée.

Habitat : On la trouve dans les pessières et sapinières ainsi que sous les bouleaux (Betula alba ), toujours sur sol acide, ce qui est le cas du granite, et en terrain humide. Rarement sous feuillus purs. Cette espèce est thermophile

Mortel

Galerie photo

Contributions

Il n'y a actuellement aucune contribution.

Contribuer

Ajoutez une ou plusieur images (maximum : 5)