Vous êtes ici

3 Cycle annuel

Une vie ralentie qui se déroule à la mauvaise saison. Les amphibiens supportent mal le gel et dès les premiers froids de l'hiver, ils s'enfouissent dans le sol, sous les feuilles, gagnent les anfractuosités des talus, des rochers, à la recherche d'une cache et entrent en vie ralentie. L'hivernage est une période critique et les jeunes, entre autres, peuvent subir de lourdes pertes lors des hivers rigoureux. De même, certaines espèces ralentissent leur activité durant les canicules d'été : l'estivage.

Une vie active qui commence à la fin de l'hiver ou au début du printemps. C'est l'époque de la reproduction et de la croissance. En période de reproduction, on assiste à des changements de robe chez les tritons. Les mâles prennent une livrée nuptiale très vive.

Pour les grenouilles, le chant est un phénomène incontournable pour le rapprochement des sexes. La fécondation est interne chez les Urodèles et externe chez les Anoures. Le mode de reproduction est ovipare pour la majorité et ovovivipare pour quelques cas (la Salamandre notamment). Les oeufs ne possèdent pas de coquille et sont pauvres en vitellus.

Cycle de vie de la grenouille rousse

(Photo Daniel Sirugue)
Fin de l'hiver : c'est l'époque de la reproduction et de l'accouplement.

alt
Ponte et fécondation. Les oeufs sont abandonnés dans une mare.

(Photo Daniel Sirugue)
Développement embryonnaire de l'oeuf au tétard.

(Photo Daniel Sirugue)
Développement larvaire. On assiste à des transformations anatomiques et physiologiques importantes. Au départ, le tétard a une queue mais pas de pattes.

(Photo Daniel Sirugue)
Au final, la grenouille a des pattes, mais plus de queue.

(Photo Daniel Sirugue)
Lorsqu'elle sort de l'eau, la grenouille rousse a à peine la taille d'un ongle.

(Photo Daniel Sirugue)
Estivage. En été, lors des fortes chaleurs d'août, les amphibiens se cachent dans l'attente d'humidité. Les fonctions vitales se ralentissent sous l'effet de la chaleur.

(Photo Daniel Sirugue)
Hivernage. En hiver, pour échapper au froid, les grenouilles rousses s'abritent dans le sol, sous les feuilles mortes, sous une bûche ou dans un trou.

Contributions

Il n'y a actuellement aucune contribution.

Contribuer

Ajoutez une ou plusieur images (maximum : 5)