Vous êtes ici

Fours à chaux

On rencontre ce type d'édifice dans les pays calcaires de bordure. On les utilisait pour pratiquer la calcination des pierres calcaires pour les transformer en chaux pour la construction comme liant au mortier ou pour l'agriculture comme engrais.

L'arrivée de la chaux en Morvan, vers la moitié du XIXe, fut importante. Elle permit de construire des bâtiments plus solides, plus grands, plus hauts que, pour la plupart, nous pouvons encore remarquer aujourd'hui. La chaux, en plus de laisser respirer les murs, permet aussi les badigeons : blanc dans l'étable, de couleur pour l'intérieur de l'habitat ( bleu, rose, ocre foncée, vert pâle...) mais aussi les façades extérieures de la partie habitat et parfois les communs (grange, étable) pour les plus nantis.

Pour l'agriculture, elle permit sur les terres peu riches du Morvan, de réduire les assolements et jachères longues, d'accroître les rendements et de favoriser la culture du blé au détriment du seigle.

Contributions

Il n'y a actuellement aucune contribution.

Contribuer

Ajoutez une ou plusieur images (maximum : 5)