Vous êtes ici

Fours banaux

Lieu de la vie communautaire, l'utilisation du four fut longtemps soumise à une taxe dont l'utilisateur devait s'acquitter à son seigneur.

Après la Révolution, les fours, devenus rares, devinrent communaux et leur utilisation libre de toute redevance. Les particuliers purent construire leurs propres fours à pain, associés à la cheminée dans les fermes dont les culs-de-fours peuvent encore s'observer en pignon ou sous un appentis et même pour les fermes plus aisées, dans une cave.

Contributions

Il n'y a actuellement aucune contribution.

Contribuer

Ajoutez une ou plusieur images (maximum : 5)