Vous êtes ici

Sapin ou Epicéa ?

Le sapin est le symbole de la fête de Noël. Or, le traditionnel 'Sapin de Noël', est le plus souvent un épicéa, les botanistes distinguant en effet les vrais sapins (leur genre est Abies) et les épicéas (leur genre est Picea).

Ils possèdent bien entendu des caractéristiques communes : ce sont tous de grands arbres de forme très géométrique (conique le plus souvent) avec des feuilles aciculaires (en forme d'aiguilles longues et minces) persistantes.

Les vrais sapins et les épicéas se distinguent par la fixation des aiguilles sur les branches :



Les aiguilles du sapin s'attachent directement sur la branche. Une aiguille prélevée laisse sur celle-ci une petite cicatrice très plate, un 'petit disque' restant présent à la base de l'aiguille. Les aiguilles de l'épicéa ont un minuscule pétiole qui demeure sur la branche après leur chute ou leur arrachage. Une aiguille prélevée ne montre pas de 'petit disque' à sa base.



Les cônes du sapin sont dressés et se disloquent sur l’arbre. Les cônes d'épicéa sont pendants, leurs écailles s’écartent à maturité sans se détacher pour libérer les graines. Le cône tombe de l’arbre sans se disloquer.

LES EPICEAS

Le genre Picea compte une cinquantaine d'espèces, habitant toutes l'hémisphère nord, presque toujours en montagne.

L'épicéa commun (Picea excelsa Link.) :


C'est le sapin de Noël traditionnel, le plus populaire, le plus cultivé. On le trouve naturellement en Europe jusqu'à 2000 mètres. Il est apprécié pour son parfum et la disposition harmonieuse de ses branches. Sa culture est aisée ; cependant il perd rapidement ses aiguilles en intérieur.

L'épicéa de Serbie ou l'Omorika (Picea omorika Pancié.) :


Introduit en Europe occidentale à la fin du XIXème siècle, il est originaire des régions montagneuses des Balkans. Son port est plus élancé que l'épicéa commun, ses aiguilles de couleur vert foncé comportent un revers argenté.

Le sapin bleu ou sapin du Colorado (Picea pungens Engelm.) :


Originaire des montagnes rocheuses aux Etats-Unis, il fut introduit en Europe vers 1861, devenant rapidement un arbre d'ornement populaire. Cette essence est appréciée pour sa couleur bleutée. Ses aiguilles sont particulièrement piquantes.

LES SAPINS

Avec une quarantaine d'espèces au total, le genre Abies est répandu dans toutes les régions à climat tempéré d'Asie, d'Amérique du Nord et d'Europe, ainsi qu'en Afrique du nord. A de très rares exceptions près, les Abies sont des arbres montagnards.

Le sapin de Nordmann (Abies nordmanniana Spach.) :


Découvert par le botaniste A. Von Nordmann, ce sapin se trouve à l'état spontané dans les montagnes du Caucase entre 1 000 et 2 000 mètres. Il est cultivé en Europe occidentale depuis 1848. Il se caractérise par une forme parfaitement pyramidale, un feuillage dense, des aiguilles qui ne ' tombent ' pas. Cependant, sa croissance est lente.

Le sapin géant ou sapin de Vancouver (Abies grandis) : Ses peuplements naturels dans l'ouest des Etats-Unis s'étendent du nord de l'Ile de Vancouver à la Californie. Ce sapin peut atteindre 100 mètres de hauteur.

Le sapin noble (Abies procera Rehd.) : Ce sapin, découvert par David Douglas dans l'ouest des Etats-Unis, fut introduit en Angleterre dès 1830. Proche du Sapin de Nordmann, ce sapin aux aiguilles bleutées a l'avantage d'être doux au toucher, de dégager une odeur agréable et de garder longtemps ses aiguilles. Toutefois sa croissance est lente et sa culture difficile.

Contributions

Il n'y a actuellement aucune contribution.

Contribuer

Ajoutez une ou plusieur images (maximum : 5)