Vous êtes ici

Cervon

Département : Nièvre
Superficie : 5 270 ha
Altitude : 305 mètres
Population : 688 habitants

 

Dernier village du Morvan avant la plaine du Bazois, Cervon est situé à peu près à égale distance de Lormes et de Corbigny. Ce gros bourg doit son nom au latin cervus (cerf) et au gaulois dunum (forteresse). Cervon doit son origine à un monastère fondé par saint Eptade en 502 (Cervidonum).

 

L'église Saint-Barthélemy : les moines bénédictins ont construit cette église à l'emplacement d'un édifice du VIème ou VIIème siècle. Elle est d'abord la collégiale Saint-Eptade, puis l'abbatiale des moines de Saint-Augustin. Plusieurs fois massacrée, elle est consacrée à saint Barthélemy au XIXème siècle et classée monument historique depuis 1908. Le tympan en pierre calcaire de la face occidentale de l'édifice est un vestige de la façade primitive. Les quatre symboles des évangélistes, l'aigle, l'ange, le lion et le boeuf y encadrent le Christ en majesté.

 

Plusieurs petits châteaux entourent le bourg de Cervon.

 

Le château de Cuzy: Construit au XVIIème siècle, le château de Cuzy n'a jamais connu de changement d'architecture. Situé sur une colline à l'est de la commune, il était rattaché au district de Château Chinon.

 

Le château de Lantilly: Edifié à l'emplacement d'une villa romaine, la villa Lentulli, il est cité au cours d'un procès en sorcellerie. En 1810, suite à la destruction de quatre des cinq tours, la cour est rehaussée de quelques centimètres pour éviter que l'eau des douves ne l'envahisse.

 

Le château de Marcilly au bord de l'Yonne, a été construit vers 1455. Les courtines sont détruites et les fenêtres agrandies en 1638 par la famille Le Roy. Les pièces de canon conservées au château ont été remises à Vauban par le Grand Dauphin.

 

Le château du Pontot date du XVème siècle. Il fut ravagé pendant la guerre de Cent Ans par les bandes de Knox. Il subit ensuite les assauts des Grandes Compagnies sous Georges V. Il ne reste de sa reconstruction de la fin du XVème siècle que la tour carrée et la tour hexagonale.

 

La route des lavoirs. Pratiquement chaque hameau de la commune a son propre lavoir : vingt-cinq lavoirs sont recensés autour de Cervon.

 

Aujourd'hui : Après l'exode de la population à l'arrivée du chemin de fer, Cervon se repeuple aujourd'hui grâce à l'arrivée de jeunes couples qui s'installent sur la commune et celle de retraités qui viennent ou reviennent à la campagne. Cervon peut se vanter d'être resté un bourg dynamique. Plus d'une vingtaine de commerçants et d'artisans, trente-deux exploitations agricoles et douze associations contribuent à la vie locale. Rares sont les Cervonnais qui ne sont jamais montés sur les planches du théâtre du village. Aujourd'hui deux troupes se côtoient à Cervon, une d'amateurs et une de professionnels.

 

La chaumière de Certaines, dernière du Morvan, a été achetée par le département en vue d'une prochaine restauration.

 

Espaces naturels sensibles
Cette commune est concernée par
- la znieff de type II : Morvan-ouest Secteur de Pannecière

Galerie photo

Contributions

Il n'y a actuellement aucune contribution.

Contribuer

Ajoutez une ou plusieur images (maximum : 5)