Vous êtes ici

Gardon

Description : Avec son corps élancé, ses yeux rouges et sa nageoire dorsale à l'aplomb des nageoires pelviennes, Il se distingue assez facilement du Rotengle. Les jeunes individus se confondent pourtant facilement avec bon nombre d'autres poissons blancs (chevaine, vandoise, ablette...). Sa taille peut atteindre 35 cm.

Habitat - biologie : Il affectionne les plans d'eau et les zones calmes et aval des cours d'eau. C'est une espèce féconde qui pond tous les ans 350 000 œufs d'avril à juin. Sa nourriture est essentiellement constitué de végétaux et moins souvent de petit animaux.

Répartition - statut : C'est une espèce à très large répartition qui occupe toute l'Europe sauf les zones trop méditerranéennes. Il serait originaire d'Europe centrale et de l'est, et aurait été importé en France, Ecose, Irlande... En Morvan, le gardon est présent en abondance dans les lacs où on l'introduit pour constituer des stocks de nourriture pour les carnassiers.

Menaces : aucune

Galerie photo

  • oeil de gardon
  • gardon
  • L'oeil rouge et la position de la nageoire dorsale distinguent le gardon du rotengle.
  • Ce gardon qui vit sur un fond sombre est très coloré.
  • La forme du ventre et la position des nageoires permet au gardon de rester plaqué sur le fond.
  • On distingue bien la ligne latérale qui sert de radar aux poissons.
  • Un gardon très clair ; la couleur de l'oeil et la forme de la bouche sont caractéristiques.

Contributions

Il n'y a actuellement aucune contribution.

Contribuer

Ajoutez une ou plusieur images (maximum : 5)