Vous êtes ici

Tourterelle turque

Streptopelia decaocto

Streptopelia decaocto
Longueur : 31-33 cm ; envergure : 47-55 cm ; poids : 150-240 g - 135-230 g.
Morvan : Colombe ; Anglais : Collared Dove ; Allemand : Türkentaube ; Hollandais : Turkse tortel ; Italien : Tortora dal collare orientale.

tourterelle turque  (Dessin Philippe Gayet)

Plus grande que la tourterelle des bois (Streptopelia turtur), elle possède une queue plus longue et moins arrondie, un demi-collier noir sur un plumage beige pâle. Sa voix basse émet des cou-coûh cou où l'accent est mis sur la deuxième syllabe en répétition monotone. Commensale de l'homme, elle s'installe dans les villes, les villages et les hameaux. Elle niche dans les arbres, les bâtiments, les hangars et même sur les poteaux Télécom neutralisés ! Le nid est construit par les deux partenaires avec des matériaux divers (brindilles, tiges...) apportés par le mâle et assemblés par la femelle. Cette espèce prolifique élève en moyenne quatre nichées par an. Les deux oeufs sont couvés treize à quatorze jours. Les jeunes sont élevés une quinzaine de jours. Ce colombidé mange essentiellement des céréales et des graines diverses. On peut assister à des regroupements importants dans les usines agricoles. Autrefois répandue en Asie méridionale, elle n'occupait qu'une partie du sud-est de l'Europe. Une spectaculaire progression lui a permis de coloniser toute la France par les Vosges en 1950 (première observation). L'espèce atteint la Côte-d'Or en 1959, la Nièvre en 1962. Aujourd'hui, la tourterelle turque est commune sur l'ensemble de la Bourgogne.

Galerie photo

  • tourterelle turque
  • tourterelle turque
  • turque

Contributions

Il n'y a actuellement aucune contribution.

Contribuer

Ajoutez une ou plusieur images (maximum : 5)