Vous êtes ici

Rousserolle effarvatte

Acrocephalus scirpaceus

Longueur : 12-13 cm ; envergure : 19 cm ; poids : 9-17 g.
Anglais : Reed Warbler ; Allemand : Teichrohrsänger ; Hollandais : Kleine karekiet ; Italien : Cannaiola.

rousserole effarvatte  (Dessin Philippe Gayet)

Cette fauvette des marais est la plus répandue des rousserolles. Le dessus brun, dessous blanc roussâtre et un cercle orbital pâle permettent de l'identifier. Le chant répète deux-trois fois les motifs tchrirric-tchrric tièc-tièc-tièc... Le mâle, monogame, arrête de chanter une fois accouplé. Ce petit insectivore à bec fin se déplace beaucoup dans la végétation palustre. Le nid est suspendu aux roseaux ou dans les plantes herbacées à tige rigide comme la reine des prés. C'est une petite corbeille dont les parois prennent assises sur deux ou trois tiges. La ponte s'effectue dès leur retour d'Afrique tropicale, fin avril-mai. Les quatre oeufs sont couvés une dizaine de jours. Une seconde ponte peut avoir lieu. Les poussins de dix jours quittent le nid avant de savoir voler et seront émancipés douze à quinze jours plus tard. L'espèce se nourrit surtout d'arthropodes (insectes et araignées), mais également de petits mollusques comme les limnées. Le coucou gris est un parasite classique des fauvettes des roseaux. Grande migratrice, la rousserolle effarvatte quitte nos régions en août, mais la migration postnuptiale s'étale jusqu'en octobre. Elle regagne par étapes ses quartiers d'hiver d'Afrique tropicale.

rousserolle effarvatte  (Photo Daniel Sirugue)

Galerie photo

  • rousserolle effarvatte
  • rousserolle effarvatte
  • Rousserolle effarvatte 5
  • Rousserolle effarvatte 7
  • Rousserolle effarvatte ds son milieu 2
  • Rousserolle effarvatte portrait

Contributions

Il n'y a actuellement aucune contribution.

Contribuer

Ajoutez une ou plusieur images (maximum : 5)