Vous êtes ici

Pic noir

Dryocopus martius

Dryocopus martius
Longueur : 45-57 cm ; envergure : 64-68 cm ; poids : 255-360 g.
Anglais : Black Woodpecker ; Allemand : Schwarzspecht ; Hollandais : Zwarte specht ; Italien : Picchio nero.

pic noir  (Dessin Philippe Gayet)

Les pics sont des grimpeurs. De la taille d'une corneille, le pic noir est le plus grand de nos pics. Tout noir, le mâle a une calotte rouge et la femelle a une tache rouge à la nuque. Son vol onduleux typique de pic s'observe quand il va pour se poser. Il pousse des cris aigus en vol krukrukrukru. Au printemps, il émet un kouik-ouik-ouik-ouik et, posé, un klieuuuh étiré et métallique. Le tambourinage du pic noir est puissant. Il creuse sa loge dans les hêtres et les sapins. L'orifice ovale est l'entrée d'une loge profonde. De deux à cunq oeufs y sont déposés en avril ou mai et c'est principalement le mâle qui les couve douze jours. Il élève les poussins un mois. Le pic noir mange principalement des insectes (fourmis et coléoptères xylophages). La dispersion automnale des jeunes pourrait expliquer la colonisation du pic noir par l'est de la France dans les années 1950. En effet, nicheur uniquement dans les zones montagneuses en 1930 (Vosges, Jura, Alpes, Pyrénées et une partie du Massif central), il arrive en Saône-et-Loire en 1955, en Côte-d'Or en 1957, dans l'Yonne en 1960 et, dans la Nièvre, les observations de nidifications certaines remontent à 1968. En Morvan, il a été observé dès 1956. Actuellement, il est sédentaire et commun dans les vieilles futaies.

Galerie photo

  • pic noir

Contributions

Il n'y a actuellement aucune contribution.

Contribuer

Ajoutez une ou plusieur images (maximum : 5)