Vous êtes ici

Alouette des champs

Alauda arvensis

Longueur : 18-19 cm ; envergure : 30-36 cm ; poids : 30-55 g.
Morvan : l'élouette ; Anglais : Skylark ; Allemand : Feldlerche ; Hollandais : Veldleuwerik ; Italien : Lodola.

alouette des champs  (Dessin Philippe Gayet)

Cette alouette a une courte huppe érectile et des bords blancs à l'arrière des ailes et aux côtés de la queue. La reproduction débute en avril et elle monte chanter en l'air assez haut. Elle marche posément, court et s'accroupit. Les mâles ont un chant très soutenu, long, émis en vol montant, sur place et descendant trrui triri au-dessus de leur territoire. Elle habite les espaces découverts à végétation relativement rase, les landes, les talus, les prairies et les champs.

alouette des champs  (Photo Daniel Sirugue)

La densité d'occupation du milieu varie en fonction de sa qualité (Lemaire estime à 1,14 couples pour dix hectares dans les prairies humides du Morvan). Chaque couple peut avoir trois nichées dans l'année. Le nid est bien caché au sol dans une petite dépression et reçoit de trois à cinq oeufs couvés une douzaine de jours. Les poussins quittent le nid à dix jours mais ne voleront que dix jours plus tard. Ce passereau se nourrit de diverses graines, de plantes sauvages et cultivées, mais aussi de feuilles de blé et d'orge en hiver. Migratrice diurne et nocturne, l'alouette des champs est commune en Morvan.

L'alouette lulu (Lullula arborea) habite les landes, les friches, les prairies à moutons, les buissons et les stades initiaux de la futaie. Cette espèce est en régression dans la Nièvre. En Morvan, elle semble encore commune.

Galerie photo

  • alouette des champs 2 120103
  • Alouette des champs juin 03 2
  • Alouette des champs juv 3

Contributions

Il n'y a actuellement aucune contribution.

Contribuer

Ajoutez une ou plusieur images (maximum : 5)