Tilleul à petites feuilles

Tilia cordata

Aspect :
Arbre de 20 à 30 m dont l'âge peut atteindre 500 ans. Rejette de souche et drageonne. Essence postpionnière nomade. Houppier large et étalé, arrondi, à branches arquées retombantes. Ecorce d'abord gris-vert lisse, luisante puis gris-brun, crevassée en long, peu épaisse. Feuilles alternes, longues, suborbiculaires, cordées, acuminées, finement dentées, glabres ; pétioles longs et glabres.

Tempérament :
Espèce de demi-ombre qui affectionne les sols profonds.

Localisation :
Essence commune dans l'Est et les Pyrénées, mais plus rare dans l'Ouest et en région méditerranéenne.
Jusqu'à 1500 m : étages collinéen et montagnard ; se retrouve en situation ripicole en région méditerranéenne.

Associations :
- bois, accrus,
- forêts ripicoles ; Hêtraies-Chênaies ; forêts de ravins.

Utilisations traditionnelles :
sculptures, sabots légers, ustensiles de cuisine, marottes de modiste, instruments de dessin, tables de cordonniers, plateaux d'imprimerie, bobines de fil, pinceaux plats, crayons, allumettes, moules de fonderie, carcasses de meubles, carrosseries, jouets, boîtes et récipients, lutherie, bondes de tonneaux, ruches, prothèses.

Utilisations actuelles :
ébénisterie, moulures pour cadres, sculptures, tournerie, crayons, placages tranchés, pâte à papier, panneaux de fibres et de particules.
Excellent charbon de bois.

Galerie photo

Contributions

Le tilleul est toujours utilisé à la verrerie patrimoniale de saint juste dur Loire du groupe Saint Gobain.
Cette verrerie produit d'énormes bouteilles de verre utilisé pour les vitraux des cathédrales ou la galerie des glaces.
Un sabot de tilleul aplanit le cylindre de verre chaud pour faire une plaque.

Contribuer

Ajoutez une ou plusieur images (maximum : 5)