Vous êtes ici

Mercuriale annuelle

Mercurialis annua L.

Brionnais : Margoye ; Bourgogne : Herbe à crapaud, nom donné au genre Mercurialis.

Description :
Plante annuelle, à racine pivotante, et tige ramifiée souvent dès la base, haute de 10 à 50 cm. Les feuilles longues de 1,5 à 5 cm sont ovales à elliptiques, crénelées-dentées et vert clair. Les fleurs femelles sont solitaires et sans 'tige' ; les fleurs mâles sont réunies en petits groupes globuleux en épis.

Biologie - Habitat :
Elle fleurit de juin à octobre, en stations chaudes, sur sols secs et légers et colonise cultures, décombres, jardins, villages et terres remuées.

Répartition - Statut :
Elle est très commune en toutes régions de Bourgogne et en France.

Menaces :
Espèce non menacée à court terme, ni en Morvan, ni en Bourgogne.

Divers :
Mercure : dieu qui découvrit, selon la légende, les propriétés médicinales de cette plante.
Plante toxique, la Mercuriale annuelle est dotée d'un mécanisme de projections des fleurs mâles remarquable (distance de 20 cm et plus).

Galerie photo

Contributions

Il n'y a actuellement aucune contribution.

Contribuer

Ajoutez une ou plusieur images (maximum : 5)