Vous êtes ici

Mélilot élevé - Mélilot officinal

Melilotus altissimus Thuill. - Melilotus officinalis Lam.

Avallonnais : Mignon ou Mougon, nom donné au genre Melilotus.

Description :
Le Mélilot élevé est une plante bi- ou pluriannuelle, dressée, ramifiée et pouvant dépasser 1 m. Grappes longues de 2 à 5 cm de nombreuses fleurs jaunes. Gousses longues de 5 à 6 mm, noires et habituellement à 2 graines.
Le Mélilot officinal est une plante bisannuelle dressée ou dont le sommet des rameaux retombe vers le sol, ramifiée, pouvant dépasser 2 m de hauteur. Grappes lâches et grêles de fleurs jaunes. Gousses longues de 3 à 5 mm, brunes et habituellement à une seule graine.

Biologie - Habitat :
Le Mélilot élevé colonise les friches, les cultures, les bords des rivières et les alluvions remaniées.
Le Mélilot officinal fleurit de juin à octobre, sur sols azotés, et colonise friches, bords des chemins, bords des routes, terres fraîchement remuées et talus.

Répartition - Statut :
Le Mélilot élevé est assez commun à rare selon les régions de Bourgogne.
Le Mélilot officinal est fréquent en France, commun dans la plupart des régions de Bourgogne, assez commun seulement sur silice, il est assez rare en Morvan.

Menaces :
Espèces non menacées

Divers :
Le Mélilot officinal est une plante officinale et médicinale, aux propriétés calmantes et émollientes (coumarine), utilisée en Morvan :
• pour la circulation du sang : l'infusion combat les 'lourdeurs des jambes',
• pour les inflammations des yeux : infusion de fleurs en bains oculaires aux propriétés antiseptiques et adoucissantes.

Galerie photo

Contributions

Il n'y a actuellement aucune contribution.

Contribuer

Ajoutez une ou plusieur images (maximum : 5)