Vous êtes ici

Jonquille des bois

Narcissus pseudonarcissus L.

Bourgogne : Jeannette ; Jauriau

Description :
Plante vivace à gros bulbe ovoïde. Les feuilles fines et aussi longues que la tige sont glauques et légèrement pliées. La tige portant la fleur est longue de 12 à 30 cm, aplatie, à 2 angles et creuse. La grande fleur jaune profond est solitaire, penchée, presque inodore et disposée horizontalement par rapport au sol.

Biologie - Habitat :
La Jonquille des bois fleurit de mars à mai et affectionne les milieux ensoleillés ou semi-ombragés. Son comportement diffère selon les régions : sur tourbières acides en Morvan, sur sols secs et calcaires en Bourgogne, etc.... Elle colonise les sous-bois frais sur substrats variés, généralement moyennement riches, sur les bordures nord et est du Morvan ou tourbeux et pauvres au centre du massif du Morvan, mais aussi les prairies tourbeuses et les tourbières ou les chênaies-charmaies sur sol brun calcique dans les reliefs et les vallons calcaires.

Répartition - Statut :
Espèce assez commune dans presque toute la France et assez abondante sur les reliefs. Elle est commune à très commune en Morvan, collines du Mâconnais, Charolais et Brionnais. Elle est plus rare ailleurs en Bourgogne.

Menaces :
Espèce non menacée à court terme, ni en Morvan, ni en Bourgogne.

Divers :
Du grec narkê : assoupissement, les fleurs peuvent provoquer un assoupissement douloureux.
Plante sociale. En Morvan, les fleurs de Jonquille permettent de teindre les œufs de Pâques en jaune chatoyant, parfois soutenu par l'adjonction de suie recueillie dans la cheminée.

Galerie photo

Contributions

Il n'y a actuellement aucune contribution.

Contribuer

Ajoutez une ou plusieur images (maximum : 5)