Vous êtes ici

Epine-vinette

Berberis vulgaris L.

Description :
Plante ligneuse, en buisson, de 1 à 3 m de hauteur, à feuilles caduques. L'écorce, d'un goût amer, est gris clair et le bois, jaune et dur. Les rameaux sont dressés puis retombants, épineux, grêles et souvent teintés de rouge. Les feuilles sont de deux sortes : celles des pousses courtes sont en forme d'ellipse, alternes, vert clair dessus et glauques dessous, bordées d'aiguillons ; celles des pousses longues sont transformées en épines simples ou découpées en forme de patte d'oie (épine à 3 branches). L'inflorescence est une grappe de 15 à 30 fleurs pendantes, jaune vif. Le fruit est une baie rouge clair, ovale et allongée.

Biologie - Habitat :
Elle fleurit de mai à juin et affectionne les substrats calcaires, chauds, sur sols riches en éléments nutritifs. L'Epine-vinette est une espèce de lumière ou de demi-ombre qui colonise les haies fruticées sèches à fraîches, voire humides dans les marais, lisières des bois sèches, roches calcaires à exposition sud et forêts de feuillus.

Répartition - Statut :
Assez fréquente en France, à l'exception de la région méditerranéenne, de l'Ouest et du Nord, elle est assez commune à rare dans les régions calcaires ou crayeuses de la Bourgogne.

Menaces :
Non menacée en Bourgogne et très rare en Morvan pour des raisons édaphiques. Sa rareté locale, comme en Nièvre, peut avoir pour origine son éradication ancienne (hôte de la Rouille).

Divers :
Cette plante mellifère et médicinale, dispersée par les oiseaux, est légèrement toxique et a une longévité de 25 à 50 ans.
La Vinette étant l'hôte intermédiaire de la rouille du blé, qui se déclare par des taches rouges, il est déconseillé de la planter en bordure des champs.
Plante tinctoriale, le colorant jaune du bois peut être employé pour la teinture du cuir, de la laine, de la soie, du fil ou encore du coton.
En Morvan,
• confection de confitures d'Epine-vinette, riches en vitamine C, commercialisées par de petites entreprises familiales de certains villages de la Côte-d'Or,
• infusion (fleurs) pour traiter les enrouements et recouvrer la voix (sur la Côte viticole).

Galerie photo

Contributions

Il n'y a actuellement aucune contribution.

Contribuer

Ajoutez une ou plusieur images (maximum : 5)