Vous êtes ici

Callitriches

Callitriche hamulata Koch Callitriche obtusangula Le Gall Callitriche palustris L.

Description :
Le Callitriche à crochets est une plante aquatique habituellement robuste de 15 à 50 cm de longueur. Les feuilles submergées sont linéaires à sommet élargi et pourvues d'une entaille en forme de croissant ; celles flottantes sont en forme d'ellipse ou légèrement ovales-allongées et celles terrestres sont vert foncé en forme d'ellipse. Le pollen est globuleux.
Le Callitriche à angles obtus est une plante aquatique flottante de 10 à 50 cm de longueur, à 12-20 feuilles en forme de losange ; celles submergées sont ovales-allongées, en forme de spatule et pourvues d'une entaille à l'extrémité ; celles terrestres sont étroites en forme de losange ou d'ellipse souvent charnues et vert jaunâtre. Les fleurs sont solitaires et le pollen en forme de rein.
Le Callitriche des marais est une plante aquatique de 10 à 25 cm de longueur dont les feuilles inférieures sont étroites, linéaires et submergées ; celles flottantes sont elliptiques et celles terrestres sont petites et elliptiques. Habituellement, il y a à chaque aisselle une fleur mâle et une fleur femelle. Le pollen est globuleux.

Biologie - Habitat :
Le Callitriche à crochets fleurit d'avril à octobre et colonise les eaux courantes claires ou stagnantes et généralement assez profondes, parfois sur sols exondés.
Le Callitriche à angles obtus fleurit de mai à octobre et colonise les atterrissements, les étangs à eaux oligotrophes, donc les eaux stagnantes à faiblement courantes, parfois très profondes, saumâtres ou calcaires.
Le Callitriche des marais fleurit de juin à octobre et colonise les mares à eaux pauvres, les rives d'étangs et plus rarement les chemins forestiers humides.

Répartition - Statut :
Le Callitriche à crochets est commun à assez rare, selon les régions, en Bourgogne.
Le Callitriche à angles obtus est rare en Bourgogne.
Le Callitriche des marais est rare en Bourgogne.

Menaces :
Pas de menaces à court terme, mais toutes ces espèces subissent les dégradations des zones humides.

Galerie photo

Contributions

Il n'y a actuellement aucune contribution.

Contribuer

Ajoutez une ou plusieur images (maximum : 5)