Vous êtes ici

Alisier blanc

Sorbus aria

Aspect :
Arbre de 3 - 20 m postpionnière nomade. Rejette de souche. Tronc droit à houppier ovoïde. Ecorce grise, restant lisse ou légèrement fissurée. Rameaux alternes, pubescents puis glabres, brun-rouge. Feuilles alternes, ovales, irrégulièrement dentées, vert-gris et luisantes dessus, tomenteuses blanches dessous.

Tempérament :
Espèce thermophile, xérophile et héliophile.

Localisation :
Disséminée un peu partout, mais surtout dans l'Est. L'Alisier blanc est absent de l'Ouest et rare dans le Midi.
- de 100 à 1700 m : étages collinéen et montagnard ; étage supraméditerranéen ; en situation subalpine dans les montagnes moyennes (Vosges, Jura),
- européenne, à tendance subméditerranéenne.

Associations :
- rochers, rocailles, bois secs,
- Chênaies pubescentes, Hêtraies sèches, forêts collinéennes à tendance sèche, Pineraies, fruticées,
- forêts acidiphiles submontagnardes et montagnardes ; limites de la forêt.

Utilisations :
Fruits utilisés contre la diarrhée et la toux. Bois de qualité équivalente au Hêtre, bon combustible, transformé en charbon de bois. Utilisée également pour la fabrication d'outils et, autrefois, de pièces de machines résistant aux frottements : bois de tour ; particulièrement apprécié pour les manches de haches.

Galerie photo

Contributions

Il n'y a actuellement aucune contribution.

Contribuer

Ajoutez une ou plusieur images (maximum : 5)