Vous êtes ici

Le Morvan, grande région naturelle de Bourgogne.

 

Le Morvan, grande région naturelle de Bourgogne, est une avancée nord-est du Massif Central. C'est une petite montagne granitique érigée au milieu de terrains sédimentaires dont les altitudes sont comprises entre 300 et 900 mètres. Il est né il y a 300 millions d'années du plissement hercynien.
Situé au centre de la région administrative Bourgogne, il s'étend sur les départements de la Côte d'Or, de l'Yonne, de la Saône-et-Loire et de la Nièvre, où sa superficie est la plus importante. L'intrusion de ce massif au milieu des terrains sédimentaires permet de le limiter à partir des caractéristiques géologiques et géomorphologiques.
Au nord, le Morvan est recouvert progressivement par la couverture liasique ; à l'ouest et à l'est, il est délimité par un système de failles. Au sud, il est bordé par des dépressions primaires, les bassins permiens d'Autun et de Blanzy, qui établissent la limite avec le pays de Luzy.

Diversité géologique et relief.

Après la mise en place au Primaire du socle hercynien qui constitue la masse essentielle du massif, des épanchements volcaniques, un métamorphisme et une sédimentation détritique ont suivi. Au Tertiaire, de nombreuses déformations ont affecté le massif pour lui donner sa morphologie actuelle. Puis, durant tout le Quaternaire, une altération du substrat s'est produite pour aboutir à la formation du relief actuel.

Le Morvan est constitué de substrats variés :
- des granites, disposés en deux bandes obliques : au nord, le batholithe des Settons et au sud celui de Luzy ;
- des roches cristallophylliennes, comprenant des migmatites, des gneiss, des micashistes, des quartzites qui affleurent au nord sur une bande d'orientation est-ouest ;
- des roches volcano-sédimentaires, appartenant à un complexe primaire du Dévonien et du Dinantien. Elles prennent en écharpe le haut Morvan, région où l'on trouve les roches les plus acides (andésites, trachytes, rhyolites).

Le Morvan présente un faible relief aux formes arrondies séparées par des vallées parfois encaissées. L'altitude décroît progressivement du sud au nord du massif. Le Haut Folin, point culminant, s'élève à 901 m. Les autres sommets élevés (Mont Preneley 855 m, Mont Beuvray 821 m) sont également localisés au sud.

Contributions

Il n'y a actuellement aucune contribution.

Contribuer

Ajoutez une ou plusieur images (maximum : 5)