Vous êtes ici

Travails à ferrer

Assemblages de poutres en bois utilisés avant tout pour le ferrage des bovins, ils se trouvaient généralement près de l'atelier du maréchal ferrant dans les bourgs ou hameaux. Principal moyen de traction pour les travaux agricoles et forestiers du Morvan, l'attelage de vaches ou bœufs devait être ferré régulièrement. L'animal immobilisé par deux sangles et légèrement soulevé par une poulie à cabestan pouvait ainsi être aisément ferré et soigné sous différentes attitudes. Divers types de travails en bois existent, parfois plus simples ou avec quatre piliers en granit taillé. Ils sont couverts ou non.

Dans l'entre-deux-guerres, l'utilisation des chevaux, bien que plus fragiles que les bovins, et surtout celle des machines, se développe. Peu à peu, le 'travail' à ferrer perd son utilité. Peu nombreux sont ceux encore en usage au-delà des années 1950.

Témoins d'une activité et d'un savoir-faire local, d'une relation homme animal particulière, il faut absolument restaurer et valoriser ceux, encore assez nombreux, qui subsistent.

Galerie photo

  • Anost
  • Empury
  • Gouloux - travail à ferrer
  • Gouloux
  • Gâcogne - Roche - Atelier et travail à ferrer
  • Saint-Péreuse - Travail à ferrer

Contributions

Il n'y a actuellement aucune contribution.

Contribuer

Ajoutez une ou plusieur images (maximum : 5)