Vous êtes ici

Puits

La plupart des fermes ou maisons de bourg possédaient leur puits. Beaucoup sont visibles encore aujourd'hui, ce qui représente un nombre considérable à travers tout le Morvan, surtout dans l'espace privé. De plus, la typologie de ces puits est très riche et intéressante. Une première approche (principalement pour la partie granitique du Morvan) permet d'en constater les principales variantes.

Le soubassement de plan circulaire ou carré, est fréquemment en moellons (enduit ou jointoyé à pierre vue) parfois en pierres taillées (granit ou calcaire). Il est surmonté par une margelle monolithe ou en pierres de taille appareillées en arc de cercle ou alors en moellons.

La superstructure est en bois ou en fer forgé (surtout au XIXe) ou en pierre de taille (plus dans les marges du massif granitique) supportant un rouleau ou une poulie. Elle est souvent protégée par une couverture en bâtière (petite toiture) symétrique ou asymétrique de matériaux divers : zinc, planches, essaunes (tuiles de bois), ardoises, tuiles. On trouve ponctuellement des puits avec une couverture plus imposante, conique ou à 2-4-6 pans.

En plus de ces différentes architectures de 'puits à margelle avec superstructure', on observe de nombreux 'puits fermés'. De formes, plans et tailles variés, ils sont, ou fermés par une petite porte ou une grille, ou à façade ouverte, pour abriter un rouleau ou une poulie. L'édicule est, soit maçonné (plus rarement en planches) selon un plan carré, circulaire, rectangulaire coiffé d'une voûte, d'une dalle ou d'un toit en tuile, ardoise ou bois, soit juste appareillé de belles pierres taillées pour la dalle, les deux jambages et la face arrière (la façade avant étant complètement ouverte). Ce dernier type se rencontre surtout en limite de village et à l'écart, le long de chemins.
Certains puits se trouvent également encastrés dans une façade de maison ou intégrés dans le muret d'une ferme, accessible depuis l'espace public et privé.

Du puits au seau posé sur la 'pierre d'évier' traversant la façade d'habitation, puis la pompe à eau, et enfin le robinet d'eau courante sur cette même pierre d'évier pour terminer à l'évier moderne, l'évolution de cet élément du patrimoine dans nos paysages quotidiens, nous rappelle l'enjeu et l'importance de cette ressource ainsi que son accès pour tous. N'oublions pas le rôle des sourciers.

Galerie photo

  • Bazoches - Puits avec abreuvoir
  • Brassy - Brizon
  • Brazey-en-Morvan
  • Cervon - Certaines - puits ouvert
  • Chaumard
  • Corancy
  • Dompierre-en-Morvan
  • La place
  • Marigny-l'Eglise - Huis Bargeot - puits à margelle circulaire
  • Mhère - Champcoulant
  • Mhère - Enfert
  • Montigny-St-Barthélemy
  • Moulins-Engilbert
  • Planchez
  • Planchez
  • Pouques-Lormes - puit à margelle circulaire
  • Saint-Andeux
  • Saint-Brisson
  • Saint-Germain-des-Champs
  • Saint-Léger-sous-Beuvray - Vieux puits
  • Saint-Martin-de-la-Mer

Contributions

Il n'y a actuellement aucune contribution.

Contribuer

Ajoutez une ou plusieur images (maximum : 5)