Vous êtes ici

Cuisine morvandelle

A défaut de se démarquer par sa célébrité, la cuisine du Morvan se distingue par sa qualité et sa simplicité. Les sols étant pauvres, les paysans se rattrappent avec une cuisine naturelle et un accueil autour d'une bonne table. Ils utilisent principalement des produits de la ferme : volailles, oeufs, pain fait maison, lait, treuffes (pommes de terre), cochon. et légumes du jardin ainsi que les fruits, les baies, les noix et les châtaignes...


***

Recette des crâpiaux de treuffes :

La treuffe, (ou pomme de terre pour les non-initiés) compose les plats principaux de la cuisine morvandelle, servie en accompagnement de viandes ou de volailles. Elle est souvent cuisinée de façon bien traditionnelle en tourtière râpée ou encore en crâpiaux de treuffes.

Le crâpiau est une sorte de crêpe épaisse, salée, fourrée de treuffes ou de lard, servie en plat principal ou en accompagnement de viandes ou de volailles lors d'un bon repas.

Ingrédients :
- 1kg de treuffes
- 50g de farine
- 3 oeufs entiers
- 100g de gruyère râpé
- 20cl de crème fraîche épaisse
- un demi citron
- sel
- poivre
- noix de muscade râpée
- beurre

Epluchez les treuffes. Râpez-les avec une râpe à carottes. Mettez-les sur un papier absorbant, ne les lavez pas.

Dans un saladier, mélangez la farine, les oeufs, le gruyère râpé, la crème fraîche, le jus du demi-citron. Salez, poivrez, ajoutez éventuellement un peu de noix de muscade râpée. Une fois le mélange bien homogène, ajoutez les pommes de terre râpées. Laissez reposer un peu, enlevez le liquide en excès si nécessaire.

Faites fondre du beurre dans une poêle, versez la quantité de préparation pour obtenir un crâpiau de 1cm environ. Faites dorer des deux côtés. Selon le diamètre de votre poêle, vous ferez deux ou trois crâpiaux. Mettez vos galettes à four moyen (200°) pendant 15 à 20 mn.

Servez très chaud, avec de la viande ou du poisson.

Galerie photo

  • quelques instruments de cuisine
  • quelques instruments de cuisine
  • quelques instruments de cuisine

Contributions

Sur mon site (http://lormes.net/morvan/textes/cuisine.htm) j'ai écrit : "Si le Morvan n'est pas connu pour sa très grande cuisine, sa gastronomie est réputée par la qualité de ses produits et la simplicité de ses plats. Né dans un pays pauvre, le Morvandiau a toujours pratiqué l'accueil devant une bonne table. Au début du siècle dernier, les produits de la ferme étaient la base de la nourriture, c'est à dire la volaille, les œufs, le pain (fait à la maison), le lait, les pommes de terre (les treuffes) et le cochon sous toutes ses formes". Même si on ne retrouve pas ce texte mot à mot sur votre site, la ressemblance est pour le moins surprenante. Non ? Copié pas collé, mais copié quand même... Si encore vous aviez mis un lien...

Contribuer

Ajoutez une ou plusieur images (maximum : 5)